Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

💼 Où va la communication interne 🏹

Youssef Rahoui 0

La plupart des grands groupes sont engagés depuis plusieurs années dans un chantier stratégique de transformation digitale.

Le digital les défie en effet sur plusieurs fronts. Le logiciel, de simple facilitateur, devient le coeur de la plupart des industries. Cela leur demande de former rapidement des milliers de collaborateurs et d’attirer et de retenir des talents rares. Le rythme d’innovation effréné des géants technologiques leur impose de bouleverser leur vision et leur organisation du travail pour s’adapter et, à leur tour, innover.

La puissance de ces géants, en partie dérivée de la quantité considérable de données utilisateurs qu’ils collectent, suscite la convoitise de nombreux acteurs : hackers, politiciens, États, etc. La sécurité devient un enjeu majeur et des cadres législatifs stricts se mettent en place.

L’ubiquité des nouveaux médias rend de plus en plus transparentes les grandes entreprises.

Longtemps le parent pauvre de la communication, la communication interne se retrouve au centre des chantiers de transformation digitale des grands groupes. Ses missions sont lestées d’un nouveau poids et sont étendues.

Il lui faut s’assurer de l’information et de la participation des collaborateurs, ces collaborateurs pouvant n’être ni présents sur le lieu de travail ni même des salariés. Plus encore, ces collaborateurs doivent incarner et rayonner la mission, les valeurs et les engagements de leur organisation, témoignant ainsi de son authenticité et, par ce moyen, suscitant l’intérêt de potentielle recrues.

(Il lui faut, en collaboration avec les services RH, s’assurer de la formation des collaborateurs.)

Ainsi les communicants internes deviendront comptables de la culture d’entreprise. Ils seront les garants de son expression, de son incarnation, de sa prospérité, de son rayonnement et de son magnétisme — urbi et orbi. Cette culture vaudra pour ses collaborateurs actuels et à venir, mais aussi pour ses clients, ses partenaires ou ses investisseurs.

Les communicants internes deviendront en quelque sorte les ministres de l’information et de la culture de l’entreprise.

En raison de cette importance accrue, les attentes de la direction générale seront également accrues : on leur demandera de définir des critères de succès en lien avec la stratégie de l’entreprise et de rapporter ces succès, ils seront impliqués dans les projets de fusions et acquisitions, de joint ventures… À ces conditions, ils siègeront au comité exécutif.

La mission de Madmagz Com’in est d’aider les grandes organisations à transformer leur communication interne et RH au moyen de solutions technologiques simples, puissantes et sécurisées et d’accompagnement sur-mesure en vue de leur succès.