Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Interview de Chloé Laffay, une rédactrice de magazine Madmagz

madmagznews 1

Chloé Laffay

La revue web permet d’être plus visible mais aussi de toucher un plus large public.

Chloé, rédactrice du magazine Madmagz « La Renarde des Alpes » est une jeune diplômée de 21 ans. Sa passion de la nature, elle l’acquiert dès son plus jeune âge notamment grâce aux longues ballades avec son père.
Voulant partager celle-ci avec d’autres elle crée un blog qui dépasse aujourd’hui les 20 000 visiteurs. Aujourd’hui Chloé décide créer un magazine sur sa passion et réalise un très beau premier numéro. Des projets, elle en a plein on pourrait citer par exemple, sa volonté de faire un mission humanitaire à Madagascar. Entre sa passion pour la nature, son blog, son magazine et ses projets on peut dire que Chloé est pleine d’énergie.

La Renarde des Alpes

Elle nous a accordé une interview et je vous invite à lire celle-ci ainsi que son magazine.

Déjà, parlez-nous un peu de vous si vous le permettez. Votre âge, vos activités ?

J’ai 20 ans et je viens d’obtenir ma licence en socio-anthropologie à l’université de Grenoble. J’ai déjà beaucoup travaillé dans le milieu du handicap et je cherche désormais à m’orienter vers les missions humanitaires, en particulier à Madagascar. Je suis passionnée de nature depuis toujours. cela vient de ma famille qui m’a toujours encouragée à m’intéresser à celle-ci via l’observation des animaux et des longues ballades en forêt avec mon père à la recherche de chevreuils ou de champignons.

Comment vous est venue l’idée de faire un magazine sur la nature ?

Je tiens un blog depuis un peu plus d’un an maintenant. Je souhaitais tenir à jour mes lecteurs de mes découvertes mais aussi les partager et rencontrer d’autres apprentis naturalistes ou passionnés de la nature. J’ai toujours voulu faire une revue car j’écris beaucoup et quand j’ai fini mon dossier sur les nuisibles, j’ai vu là l’occasion de me lancer en publiant une partie de celui-ci.

J’essaie de faire quelque chose qui me ressemble et que j’aimerai pouvoir trouver dans le commerce.

Pourquoi avoir choisi le format web ?

La revue web permet d’être plus visible mais aussi de toucher un plus large public car on peut la diffuser en un seul clic. De plus elle est accessible facilement et n’engendre pas les contraintes de publication d’une revue papier.

Pourquoi avoir choisi Madmagz ?

La plateforme est simple d’utilisation, pratique, très bien organisée et permet une grande liberté dans la réalisation des articles. Il est même possible d’en intégrer certains articles réalisés par soi-même via Photoshop ce qui est rarement possible sur les autres sites. C’est ce qui m’a fait choisir MadMagz.

Mon entourage a été très enthousiaste

Quand vous rédigez un magazine et des articles, pour qui écrivez-vous ?

Les amateurs de nature, de traditions, d’histoire, des alpes ou les simples curieux. En vérité, j’essaie de faire quelque chose qui me ressemble et que j’aimerai pouvoir trouver dans le commerce.

Combien de temps vous prend la rédaction d’un magazine ?

La réalisation des articles et la mise en page m’ont pris un mois mais j’ai passé de nombreux jours sans m’y appliquer. Je dirais 15 jours si on met le temps passé bout à bout car j’utilise en partie les articles de mon blog et mes travaux personnels pour rédiger les articles.

Quel est pour vous, la qualité essentiel d’un bon rédacteur ?

Je ne sais pas vraiment, je ne me vois pas vraiment comme tel car si j’aime écrire, je ne maîtrise pas l’art des mots et je fais beaucoup de fautes d’orthographe. Je dirais pour répondre qu’il doit savoir communiquer sa passion tout en restant accessible.

Comment votre magazine a-t-il été accueilli ? Comment l’avez-vous diffusé ?

Par mon blog, le forum mycologique auquel je participe, Facebook… Mon entourage a été très enthousiaste et je commence à avoir du succès sur les plateformes naturalistes.

Un dernier mot ? Puis, que diriez-vous à l’attention des autres passionnés comme vous .

Hé bien que mettre en ligne ses photos et ses mots est relativement accessible et qu’il ne faut pas avoir peur que cela soit mal écrit ou pas très esthétique car c’est avant tout un moyen de partager sa passion, et tant pis pour la forme.

.

  1. Charles Charles

    Bonjour !

    Je trouve ce magazine intéressant. Il décrit bien la passion de la rédactrice. Je ne suis pas un naturaliste. Mais, cela me pousse à m’intéresser à la Nature…
    Bravo à la Rédactrice…
    J’attends vivement le prochain numéro !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *